MaPrimeRénov’ : 100 millions d’euros de rallonge

Sommaire
Introduction
Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?
La rallonge de 100 millions d’euros
Qui peut en bénéficier ?
Les conditions d’attribution
Les avantages
Conclusion

Introduction

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé une rallonge de 100 millions d’euros pour le programme MaPrimeRénov’. Cette annonce fait suite aux premiers évaluations du programme, qui ont montré une forte demande de la part des ménages français.

Le programme MaPrimeRénov’, lancé en septembre 2018, permet aux ménages français de bénéficier d’une aide financière pour la rénovation de leur logement. Cette aide, qui peut aller jusqu’à 3000 euros, est destinée à encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Les premières évaluations du programme ont montré une forte demande de la part des ménages français. En effet, plus de 200 000 demandes ont été enregistrées en quelques mois. Face à cette demande, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé une rallonge de 100 millions d’euros pour le programme MaPrimeRénov’.

Cette rallonge permettra de financer les travaux de rénovation de plus de 40 000 ménages. Elle permettra également de poursuivre le programme MaPrimeRénov’ jusqu’à la fin de l’année 2019.

Le programme MaPrimeRénov’ est une mesure importante du Plan de Transition Energétique, lancé en 2015 par le gouvernement français. Ce plan vise à réduire la consommation d’énergie des ménages français et à lutter contre la précarité énergétique.

La Prime Énergie, autre mesure du Plan de Transition Energétique, permet également aux ménages français de bénéficier d’une aide financière pour la rénovation de leur logement. Cette aide, qui peut aller jusqu’à 1500 euros, est destinée aux ménages les plus modestes.

Le Plan de Transition Energétique vise à réduire la consommation d’énergie des ménages français de 20 % d’ici à 2030. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement français a mis en place plusieurs mesures, dont le programme MaPrimeRénov’.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide financière destinée à aider les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Elle a été créée en 2018 par le gouvernement français et est gérée par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

L’aide est ouverte aux propriétaires occupants et aux locataires des logements achevés depuis plus de deux ans, quel que soit leur niveau de revenus. Les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés et certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le montant de MaPrimeRénov’ est calculé en fonction du nombre de personnes dans le ménage, du type de travaux réalisés et de la situation géographique du logement. Il peut atteindre 30 % du coût total des travaux, dans la limite de 8 000 euros par ménage.

Les ménages peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ sous forme de crédit d’impôt, de déduction fiscale ou de prêt à taux zéro.

En 2019, MaPrimeRénov’ a été rallongée de 100 millions d’euros, portant son budget total à 200 millions d’euros.

La rallonge de 100 millions d’euros

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a annoncé ce mercredi une rallonge de 100 millions d’euros pour le dispositif MaPrimeRénov’. Cette aide permet aux ménages français de bénéficier d’un crédit d’impôt pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Le dispositif MaPrimeRénov’, mis en place en 2018, a pour objectif de lutter contre la précarité énergétique en France. Il permet aux ménages français de bénéficier d’un crédit d’impôt pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Pour bénéficier de cette aide, les ménages doivent faire appel à des professionnels certifiés RGE (Reconnus Garant de l’Environnement). Ces professionnels sont habilités à réaliser des diagnostics énergétiques et à effectuer les travaux de rénovation énergétique.

La rallonge de 100 millions d’euros annoncée par la ministre du Logement permettra de financer les travaux de rénovation énergétique de plus de 50 000 ménages français.

Les ménages français ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’.

Qui peut en bénéficier ?

La Prime Renov’, c’est quoi ? C’est une aide de l’Etat pour aider les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Elle a été créée en 2018 et a pour objectif de réduire la consommation d’énergie des ménages et lutter contre la précarité énergétique.

Pour bénéficier de la Prime Renov’, il faut réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement, et ces travaux doivent être effectués par une entreprise RGE (reconnue garante de l’environnement). Les travaux doivent permettre de réduire la consommation d’énergie du logement, et ils doivent être réalisés dans les 5 ans suivant la date de délivrance de l’aide.

La Prime Renov’ est cumulable avec d’autres aides financières, comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), certaines aides locales ou encore les aides de l’Anah.

La Prime Renov’ est ouverte aux propriétaires occupants ou bailleurs, aux locataires et aux occupants à titre gratuit. Elle est également ouverte aux personnes ayant un logement social ou un logement HLM.

Pour bénéficier de la Prime Renov’, il faut faire des travaux de rénovation énergétique dans son logement. Ces travaux doivent être effectués par une entreprise RGE, et ils doivent permettre de réduire la consommation d’énergie du logement. Les travaux doivent être réalisés dans les 5 ans suivant la date de délivrance de l’aide.

La Prime Renov’ est cumulable avec d’autres aides financières, comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), certaines aides locales ou encore les aides de l’Anah.

La Prime Renov’ est ouverte aux propriétaires occupants ou bailleurs, aux locataires et aux occupants à titre gratuit. Elle est également ouverte aux personnes ayant un logement social ou un logement HLM.

Les conditions d’attribution

La Prime Renov’ est un coup de pouce financier de l’Etat français pour aider les ménages modestes à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Elle est cumulable avec certaines aides existantes, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

En 2018, le montant de la Prime Renov’ a été augmenté et elle est désormais plafonnée à 3000 euros par foyer. Les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’un bonus de 500 euros.

Pour bénéficier de la Prime Renov’, il faut réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement : isolation des murs, des combles ou du toit ; installation d’un chauffage performant ; installation d’une ventilation performante ; installation d’un chauffe-eau économique.

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) et être conformes aux normes en vigueur.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) : www.anah.fr

Les avantages

Les avantages de MaPrimeRénov’ sont nombreux. En effet, cette aide permet de financer jusqu’à 30 % des travaux de rénovation énergétique d’un logement, sans condition de ressources. Elle est cumulable avec d’autres aides (de l’Anah, du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique…). Elle est également ouverte aux propriétaires bailleurs, aux locataires et aux occupants à titre gratuit.

Le montant de l’aide est calculé en fonction du nombre de personnes composant le foyer, de la situation géographique du logement et de son niveau de performance énergétique. Il varie de 200 à 8 000 euros.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il suffit de se rendre sur le site internet de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) et de suivre les instructions. Il est également possible de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui se chargera de faire la demande de prime auprès de l’Anah.

Conclusion

Depuis son lancement en janvier 2020, MaPrimeRénov’ a été plébiscitée par les Français. En effet, plus de 1,8 million de ménages ont déjà bénéficié de cette aide de l’État pour rénover leur logement.

Face à la demande toujours croissante, le ministère de la Transition écologique a annoncé une rallonge de 100 millions d’euros. Cette somme sera répartie entre les différents organismes chargés de gérer le dispositif, à savoir l’Anah, les régions et les collectivités locales.

Cette annonce est une excellente nouvelle pour les ménages français qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation. En effet, cette aide financière leur permettra de réaliser leur projet à moindre coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*