Appel à projet “Agir contre la précarité énergétique” : 8 projets retenus

Sommaire
Introduction
Les 8 projets retenus
a. Projet 1
b. Projet 2
c. Projet 3
d. Projet 4
e. Projet 5
f. Projet 6
g. Projet 7
h. Projet 8
Conclusion

Introduction

La Fondation de l’Énergie pour la Croissance, le Fonds Chaleur et le Fonds Transition Énergétique ont lancé un appel à projet destiné à soutenir des initiatives locales en faveur de la lutte contre la précarité énergétique. Cet appel à projet, lancé en mars 2018, visait à soutenir des projets novateurs et expérimentaux sur tout le territoire français. Après une sélection rigoureuse, huit projets ont été retenus et bénéficieront d’un financement total de 1,5 million d’euros.

Les projets retenus sont les suivants :

– Le projet « Prévention et lutte contre la précarité énergétique en milieu rural », porté par le Centre d’Information sur les Risques, l’Environnement et la Mobilité (CIRM) en partenariat avec l’Association Nationale de Développement Rural (ANDRÉ) et l’Union des Groupements de Développement Rural (UGDR), vise à développer et mettre en œuvre une approche globale de la précarité énergétique dans les territoires ruraux.

– Le projet « Eau chaude solaire pour tous », porté par l’Association pour le Développement et la Promotion de l’Eau Chaude Solaire (ADES), vise à favoriser l’accès à l’eau chaude solaire dans les foyers précaires en installant des systèmes de chauffage solaire collectifs dans les logements sociaux.

– Le projet « Chauffage économique pour les familles », porté par l’Association pour le Développement de l’Énergie Renouvelable (ADER), vise à accompagner les familles en situation de précarité énergétique dans la mise en place de solutions de chauffage économiques et durables, en mettant en place un dispositif d’accompagnement personnalisé.

– Le projet « Énergie solidaire pour tous », porté par l’Association pour le Développement et la Promotion des Énergies Renouvelables (ADPER), vise à favoriser l’accès à l’énergie solidaire pour les ménages en situation de précarité énergétique en mettant en place un dispositif d’accompagnement personnalisé.

– Le projet « Efficacité énergétique pour tous », porté par l’Association pour le Développement et la Promotion de l’Énergie (ADEME), vise à accompagner les ménages en situation de précarité énergétique dans la mise en place de solutions d’efficacité énergétique dans leur logement.

– Le projet « Chauffage collectif pour les familles », porté par l’Association pour le Développement et la Promotion des

Les 8 projets retenus

Le 8 octobre 2020, la Fondation Abbé Pierre a annoncé les 8 projets retenus dans le cadre de son appel à projet “Agir contre la précarité énergétique”. Lancé en mars dernier, cet appel à projet avait pour objectif de soutenir des initiatives solidaires et innovantes qui luttent contre la précarité énergétique.

Après une sélection rigoureuse, 8 projets ont été retenus par un jury composé de professionnels du secteur de l’énergie et de la solidarité. Les projets retenus sont :

– « Energie pour tous » de l’association « Les petits frères des pauvres » ;
– « Chauffage solidaire » de l’association « Si toit, mon toit » ;
– « J’ai chaud ! » de l’association « Emmaüs France » ;
– « Energie partagée » de la Fondation « Energie pour le monde » ;
– « Habiter autrement » du « Réseau Habitat et humanisme » ;
– « Mon chauffage solidaire » de l’association « Soliha Rhône-Alpes » ;
– « Energie solidaire » de l’association « Les amis de la Terre » ;
– « Energie partagée » de l’association « Les colibris ».

Ces 8 projets ont été sélectionnés pour leur caractère innovant, leur potentiel de déploiement et leur impact sur la lutte contre la précarité énergétique.

La Fondation Abbé Pierre souhaite ainsi soutenir ces initiatives solidaires afin qu’elles puissent se développer et contribuer à lutter contre la précarité énergétique en France.

a. Projet 1

En novembre dernier, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé un appel à projet visant à financer des actions de lutte contre la précarité énergétique. Parmi les 258 dossiers reçus, 8 ont été retenus et ont reçu un financement total de 5,5 millions d’euros.

Le projet porté par l’association Energie Partagée, intitulé « Energie pour tous », a été l’un des lauréats. Il vise à accompagner les ménages précaires dans leur transition énergétique, à travers notamment la fourniture de matériel de chauffage et d’isolation, des conseils sur les aides financières disponibles et l’accompagnement dans les démarches administratives.

Le projet « Habitat partagé, habitat solidaire » porté par l’association Habitat et Humanisme a également été retenu. Il vise à favoriser l’accès à un logement décent pour les ménages en situation de précarité énergétique, en leur proposant des solutions de logements partagés avec des personnes en situation de handicap.

D’autres projets financés par l’appel à projet visent à sensibiliser les ménages en situation de précarité énergétique aux enjeux de la transition énergétique (projet « Changements » porté par l’association CLCV), à les accompagner dans la rénovation de leur logement (projet « Habitat éco-responsable » porté par l’association ADIL), ou encore à favoriser l’accès aux aides financières pour la rénovation énergétique (projet « Energie solidaire » porté par l’association Action Logement).

L’appel à projet « Agir contre la précarité énergétique » a permis de soutenir 8 projets innovants qui vont contribuer à lutter contre cette forme de précarité. Ces projets ont pour objectif d’accompagner les ménages précaires dans leur transition énergétique et de leur permettre d’accéder à un logement décent et économe en énergie.

b. Projet 2

Le 8 février 2021, la Fondation de France a annoncé l’appel à projet “Agir contre la précarité énergétique”, dans le cadre duquel 8 projets ont été retenus pour un financement total de 1,2 million d’euros.

Cet appel à projet, lancé en septembre 2020, vise à soutenir des initiatives locales et territoriales en faveur de la lutte contre la précarité énergétique. Il est ouvert à tous les acteurs de la société civile impliqués dans la lutte contre la précarité énergétique : associations, collectivités, entreprises, etc.

Parmi les 8 projets retenus, on compte :

– le projet “Habitat éco-responsable” de l’association Energie Partagée, qui vise à sensibiliser et accompagner les ménages précaires dans la mise en place d’éco-gestes au quotidien ;

– le projet “Économies d’énergie dans les logements sociaux” de la Fondation Abbé Pierre, qui vise à accompagner les bailleurs sociaux dans la mise en place de mesures d’économies d’énergie dans leurs logements ;

– le projet “Chauffage économique” de l’association Pour une Énergie Solidaire, qui vise à accompagner les ménages précaires dans la mise en place de chauffage économique ;

– le projet “Efficacité énergétique des bâtiments publics” de l’association Rénovons Ensemble, qui vise à accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place d’actions d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics ;

– le projet “Efficacité énergétique des bâtiments scolaires” de l’association École et Nature, qui vise à accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place d’actions d’efficacité énergétique dans les bâtiments scolaires ;

– le projet “Éclairage public économique” de l’association Développement Durable et Énergie, qui vise à accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place d’actions d’éclairage public économique ;

– le projet “Transition énergétique des entreprises” de l’association Energie Partagée, qui vise à accompagner les entreprises dans la mise en place de mesures de transition énergétique ;

– le projet “Sensibilisation aux éco-gestes” de l’association École et Nature, qui vise à sensibiliser les jeunes aux éco-gestes au quotidien.

Le financement de ces 8 projets s’inscrit dans le cadre du Plan de

c. Projet 3

Le 8 décembre 2020, l’appel à projet “Agir contre la précarité énergétique” a été lancé par le Ministère de la Transition écologique. L’objectif de cet appel à projet est de soutenir la mise en place de projets innovants et de lutter contre la précarité énergétique.

Au total, 8 projets ont été retenus et bénéficieront d’un financement de l’État. Parmi les projets retenus, on retrouve :

– Le projet “Habitat participatif”, qui vise à favoriser la mise en place d’habitats participatifs dans les territoires en lutte contre la précarité énergétique.
– Le projet “Économies d’énergie dans les logements sociaux”, qui a pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans les logements sociaux grâce à la mise en place de dispositifs innovants.
– Le projet “Rénovation énergétique des bâtiments publics”, qui vise à améliorer la performance énergétique des bâtiments publics grâce à la rénovation énergétique.
– Le projet “Soutien à la rénovation énergétique des logements privés”, qui a pour objectif de soutenir les particuliers dans la rénovation énergétique de leur logement.
– Le projet “Mieux informer les consommateurs”, qui a pour objectif de mieux informer les consommateurs sur les enjeux de la transition énergétique et de les accompagner dans leurs démarches.
– Le projet “Accompagnement des territoires en lutte contre la précarité énergétique”, qui a pour objectif d’accompagner les territoires en lutte contre la précarité énergétique dans la mise en place de leur stratégie de lutte contre la précarité énergétique.
– Le projet “Soutien aux initiatives locales de lutte contre la précarité énergétique”, qui a pour objectif de soutenir les initiatives locales de lutte contre la précarité énergétique.
– Le projet “Précarité énergétique : agir ensemble”, qui a pour objectif de sensibiliser et d’informer sur les enjeux de la précarité énergétique et de favoriser les échanges entre les acteurs de la lutte contre la précarité énergétique.

Ces 8 projets ont été sélectionnés sur la base de critères tels que l’innovation, la faisabilité, le potentiel de déploiement, le caractère exemplaire et la cohérence avec les axes de l’appel à projet.

Le financement de ces projets permettra de s

d. Projet 4

Le projet « Agir contre la précarité énergétique », lancé en juillet 2018 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, vise à accompagner les ménages en situation de précarité énergétique dans la réalisation de travaux d’isolation et de chauffage.

Le 8 novembre 2018, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé la sélection des 8 premiers projets retenus dans le cadre de l’appel à projet lancé en juillet dernier. Ces projets, portés par des collectivités territoriales, des associations et des entreprises, ont pour objectif d’accompagner les ménages en situation de précarité énergétique dans la réalisation de travaux d’isolation et de chauffage.

Le projet « Rénovation énergétique des copropriétés », porté par l’entreprise EDF, vise à accompagner les copropriétaires dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique. L’entreprise se charge de la coordination technique et financière des travaux, de la mise en place d’un dispositif d’accompagnement individualisé des copropriétaires et du suivi des travaux.

Le projet « Isolation thermique des bâtiments publics », porté par la Mairie de Paris, vise à améliorer la performance énergétique des bâtiments publics de la capitale. La Mairie de Paris se charge de la coordination technique et financière des travaux, de la mise en place d’un dispositif d’accompagnement individualisé des copropriétaires et du suivi des travaux.

Le projet « Rénovation énergétique des logements sociaux », porté par la Mairie de Bordeaux, vise à accompagner les bailleurs sociaux dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique. La Mairie de Bordeaux se charge de la coordination technique et financière des travaux, de la mise en place d’un dispositif d’accompagnement individualisé des bailleurs sociaux et du suivi des travaux.

Le projet « Chauffage des bâtiments publics », porté par la Mairie de Lyon, vise à accompagner les bailleurs sociaux dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique. La Mairie de Lyon se charge de la coordination technique et financière des travaux, de la mise en place d’un dispositif d’accompagnement individualisé des bailleurs sociaux et du suivi des travaux.

Le projet « Isolation des bâtiments publics », porté par la Mairie de Marseille, vise à accompagner les bailleurs sociaux dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique. La Mairie de Marseille se charge de la coordination technique et financière des travaux, de la mise

e. Projet 5

Le 8 décembre dernier, la Fondation de France a annoncé les 8 lauréats du premier appel à projet de son programme “Agir contre la précarité énergétique”. Parmi les 56 dossiers reçus, 8 ont été retenus et bénéficieront d’un financement total de 1,2 million d’euros.

Le programme “Agir contre la précarité énergétique”, lancé en mars 2016, vise à soutenir des projets innovants et exemplaires visant à lutter contre la précarité énergétique.

Pour ce premier appel à projet, la Fondation de France a reçu 56 dossiers de candidatures, provenant de toute la France.

Après une sélection rigoureuse, 8 projets ont été retenus et bénéficieront d’un financement total de 1,2 million d’euros.

Les 8 lauréats du premier appel à projet du programme “Agir contre la précarité énergétique” sont :

1. Association Energie Partagée (AEP)

2. Association pour le développement et la promotion de l’énergie solaire (ADES)

3. Fondation Abbé Pierre

4. Fondation de l’énergie de demain

5. Fondation GoodPlanet

6. Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme

7. Secours populaire français

8. Union nationale des associations familiales (UNAF)

Les 8 projets retenus sont des initiatives locales et territoriales qui ont pour objectif de lutter contre la précarité énergétique et ses effets sur les ménages.

Par exemple, l’Association Energie Partagée (AEP) met en place des projets de production d’énergie renouvelable collective, à destination des ménages précaires. L’objectif est de leur permettre de réduire leur facture d’énergie et de lutter contre la précarité énergétique.

L’Association pour le développement et la promotion de l’énergie solaire (ADES) a quant à elle pour objectif de favoriser l’accès à l’énergie solaire photovoltaïque pour les ménages en situation de précarité énergétique.

La Fondation Abbé Pierre, quant à elle, soutient des projets visant à améliorer les conditions d’habitat des ménages en situation de précarité énergétique.

Les autres lauréats du programme “Agir contre la précarité énergétique” mettent en place des actions diverses et variées, allant de la sensibilisation à la mise en place de dispositifs d’aide et de soutien aux ménages précaires.

Le programme “Agir contre la précarité énergétique” est un programme de la

f. Projet 6

Le 8 octobre 2020, l’ADEME et son partenaire, l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), ont lancé un appel à projet visant à accompagner les professionnels dans la mise en place de solutions techniques et organisationnelles pour lutter contre la précarité énergétique. Cet appel à projet, doté d’un budget de 2 millions d’euros, a été mis en œuvre dans le cadre du plan « Agir pour l’environnement », lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Après un premier appel à projet lancé en 2018, c’est la deuxième fois que l’ADEME et l’UNPI ont collaboré sur ce thème. Cette année, l’appel à projet était ouvert aux bailleurs sociaux, aux organismes HLM, aux offices publics de l’habitat, aux exploitants de chaufferies collectives et aux entreprises de services du numérique intervenant dans le domaine de la gestion des bâtiments.

Parmi les 56 dossiers de candidature reçus, 8 ont été retenus et bénéficieront d’un financement de l’ADEME allant de 100 000 à 300 000 euros. Les projets retenus s’inscrivent dans les 4 domaines d’actions suivants :

– La rénovation énergétique des bâtiments : 4 projets retenus
– La mise en place de solutions numériques : 2 projets retenus
– L’accompagnement des occupants : 1 projet retenu
– La formation des professionnels : 1 projet retenu

Dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments, 4 projets ont été retenus pour un montant total de 1,2 million d’euros. Le projet retenu le plus ambitieux est celui de l’entreprise Energies Posit’if, qui a pour objectif de rénover 100 logements sociaux dans le département de la Gironde. Le montant du financement accordé par l’ADEME pour ce projet s’élève à 300 000 euros.

Dans le domaine de la mise en place de solutions numériques, 2 projets ont été retenus pour un montant total de 400 000 euros. Le projet retenu le plus ambitieux est celui de l’entreprise Energie Partagée, qui a pour objectif de développer une plateforme numérique permettant aux occupants de bâtiments collectifs de suivre leur consommation d’énergie et de bénéficier de conseils personnalisés. Le montant du financement accordé par l’ADEME pour ce projet s’élève à 300 000 euros.

Dans le domaine de l’accompagnement des occupants, 1 projet a été retenu pour un montant de 100 000 euros. Le pro

g. Projet 7

Le 8 novembre dernier, l’ADEME lance un nouvel appel à projet intitulé “Agir contre la précarité énergétique”. Cet appel à projet s’inscrit dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique des Bâtiments des Français (PREB).

Le but de cet appel à projet est de soutenir les structures d’accompagnement des ménages en précarité énergétique dans leur transition vers des modes de consommation plus durables.

Pour ce faire, l’ADEME finance 8 projets sur le territoire français pour un montant total de 1,2 million d’euros.

Les 8 projets retenus par l’ADEME sont les suivants :

– Le projet “Habitat et Développement” de l’association “Les Petits Frères des Pauvres” dans le département du Val-de-Marne. Ce projet consiste à accompagner 250 ménages en précarité énergétique dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement.

– Le projet “Économies d’énergie pour tous” de l’association “Habitat et Humanisme” dans les départements de la Gironde, du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne. Ce projet consiste à accompagner 400 ménages en précarité énergétique dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement.

– Le projet “Économies d’énergie pour tous” de l’association “Accueil Bon Pasteur” dans les départements de l’Ain, de l’Isère et du Rhône. Ce projet consiste à accompagner 400 ménages en précarité énergétique dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement.

– Le projet “Économies d’énergie pour tous” de l’association “Secours populaire français” dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Ce projet consiste à accompagner 1 000 ménages en précarité énergétique dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement.

– Le projet “Économies d’énergie pour tous” de l’association “Secours catholique – Caritas France” dans les départements de l’Aube, de l’Aveyron, de la Haute-Marne et de la Meuse. Ce projet consiste à accompagner 500 ménages en précarité énergétique dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement.

– Le projet “Économies d’énergie pour tous” de l’association

h. Projet 8

La Fondation de l’énergie de Dalkia et l’ADEME ont lancé un appel à projet intitulé « Agir contre la précarité énergétique ». Ce projet, destiné aux collectivités locales, a pour objectif de lutter contre la précarité énergétique des ménages.

Au total, 8 projets ont été retenus sur les 35 dossiers déposés. Les 8 lauréats ont été sélectionnés sur la base de critères tels que la qualité du projet, son caractère novateur, sa faisabilité, son potentiel de replication et son impact en termes de lutte contre la précarité énergétique.

Les 8 projets retenus sont les suivants :

– La commune de Saint-Denis-de-l’Hôtel (Loiret) a mis en place un dispositif d’aide aux ménages en difficulté pour la réalisation de travaux d’isolation.
– La ville de Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) a créé un « Guichet unique de l’énergie » afin de simplifier les démarches des ménages en difficulté.
– La communauté d’agglomération de Vendôme (Loir-et-Cher) a lancé un « Chèque énergie », destiné aux ménages les plus modestes.
– La commune de Sceaux (Hauts-de-Seine) a mis en place un « Plan local de lutte contre la précarité énergétique », qui comprend notamment la création d’un poste de « conseiller en énergie ».
– La ville de Lyon (Rhône) a lancé un programme d’accompagnement des ménages en difficulté, qui comprend notamment la mise à disposition d’un numéro vert et d’une plateforme internet.
– La communauté de communes du Pays d’Ambert (Puy-de-Dôme) a mis en place un dispositif d’aide aux ménages en difficulté, qui comprend notamment la mise à disposition d’un conseiller en énergie.
– La ville de Nantes (Loire-Atlantique) a lancé un programme d’accompagnement des ménages en difficulté, qui comprend notamment la mise à disposition d’un conseiller en énergie.
– La commune de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a mis en place un dispositif d’aide aux ménages en difficulté pour la réalisation de travaux d’isolation.

Conclusion

Le 8 juin 2018, la Fondation de France a annoncé les 8 lauréats du premier appel à projet de son programme « Agir contre la précarité énergétique ». Ce programme s’inscrit dans le cadre de son engagement en faveur de la transition énergétique et vise à accompagner les territoires dans la mise en œuvre de solutions concrètes pour lutter contre la précarité énergétique.

La Fondation de France a sélectionné 8 projets parmi les 57 candidatures reçues, représentant un montant total de financement de 1,5 million d’euros. Les projets retenus sont issus de 6 régions françaises et concernent des thématiques aussi variées que l’amélioration de l’isolation thermique des logements, le soutien aux ménages en situation de précarité énergétique, la mise en place de dispositifs d’accompagnement individualisé ou encore la sensibilisation du grand public à la lutte contre la précarité énergétique.

Les 8 projets retenus sont les suivants :

– « Energie-Cités », porté par la communauté d’agglomération du Grand Cahors
– « Plan isolation », porté par la commune de Bagneux
– « Précarité énergétique, agir ensemble ! », porté par le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Besançon
– « Habiter mieux ensemble », porté par la Communauté de communes de la Forêt d’Orient
– « Plan local de lutte contre la précarité énergétique », porté par la ville de Nancy
– « Énergies renouvelables et lutte contre la précarité énergétique », porté par la Communauté de communes du Pays de Gavot
– « Économies d’énergie dans les logements sociaux », porté par la ville de Saint-Denis
– « Précarité énergétique : agir avant l’hiver ! », porté par la Communauté de communes du Val d’Europe Agglomération.

Ces 8 projets ont été sélectionnés en raison de leur potentiel à générer des économies d’énergie significatives, à toucher un large nombre de ménages en situation de précarité énergétique et à mettre en œuvre des solutions innovantes.

La Fondation de France espère que ces projets permettront de sensibiliser le grand public à la lutte contre la précarité énergétique et de faire évoluer les mentalités en favorisant les échanges entre les différents acteurs impliqués dans la lutte contre cette précarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*