MaPrimeRénov’ bleu : une aide pour les ménages aux revenus très modestes

Sommaire
Introduction
Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ bleu ?
Qui se qualifie pour MaPrimeRénov’ bleu ?
Quels sont les travaux éligibles pour MaPrimeRénov’ bleu ?
Comment fonctionne le remboursement de MaPrimeRénov’ bleu ?
Conclusion

Introduction

Introduction

MaPrimeRénov’ bleu est une aide pour les ménages aux revenus très modestes. C’est une aide financière qui peut être utilisée pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Elle peut être cumulée avec d’autres aides, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

MaPrimeRénov’ bleu est ouverte aux ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Les travaux doivent être effectués par un professionnel qualifié et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il faut que les travaux réalisés permettent de réduire la consommation d’énergie du logement. Les travaux doivent être réalisés dans le respect de certaines prescriptions techniques, notamment en termes d’isolation thermique et d’étanchéité à l’air.

Les ménages peuvent également bénéficier de MaPrimeRénov’ pour réaliser des travaux de chauffage, de ventilation, de climatisation ou d’éclairage.

Les travaux doivent être réalisés dans le respect des prescriptions techniques en vigueur et doivent permettre une réduction significative de la consommation d’énergie du logement.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il faut que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié et certifié RGE.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ bleu ?

Le 1er janvier 2021, une nouvelle aide pour financer les travaux de rénovation énergétique des logements anciens sera mise en place par le Gouvernement. Cette aide, baptisée « MaPrimeRénov’ bleu », vise à aider les ménages aux revenus très modestes à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement.

Cette aide sera cumulable avec les aides existantes (MaPrimeRénov’, CITE, aides locales, etc.) et sera destinée aux ménages aux revenus très modestes, soit ceux qui bénéficient de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), soit ceux dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur ou égal à 2 180 € par membre du foyer.

Pour bénéficier de cette aide, les ménages devront réaliser des travaux de rénovation énergétique d’un montant minimum de 5 000 € TTC, sur une période de 12 mois. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE et doivent être conformes aux critères de l’Etat.

Le montant de l’aide sera calculé en fonction du nombre de personnes composant le foyer, de la situation géographique du logement et du montant des travaux réalisés. Il sera versé directement au professionnel qui aura réalisé les travaux, sur présentation de facture.

MaPrimeRénov’ bleu est une aide destinée aux ménages aux revenus très modestes qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Elle est cumulable avec les aides existantes et sera mise en place à partir du 1er janvier 2021.

Qui se qualifie pour MaPrimeRénov’ bleu ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ bleu, il faut remplir les conditions suivantes :
– Être propriétaire ou locataire (dans le cas d’un bail de 9 ans minimum) d’un logement achevé depuis plus de 2 ans, situé en France métropolitaine ;
– Résider dans le logement concerné par les travaux ;
– Avoir un revenu fiscal de référence de moins de 28 000 € par part ou avoir un quotient familial de moins de 1 532 € ;
– Ne pas avoir bénéficié, pour le même logement et pour la même période, de l’aide « Habiter mieux Sérénité » de l’Anah ;
– Ne pas être en situation de surendettement ;
– Engager des travaux de rénovation énergétique d’un montant minimum de 5 000 € TTC (travaux de chauffage, de climatisation, d’isolation, de production d’eau chaude sanitaire, de ventilation, de réduction des ponts thermiques, d’installation d’un chauffe-eau solaire individuel, etc.) ;
– Faire réaliser les travaux par une entreprise RGE (reconnue garante de l’environnement) ;
– Les travaux doivent être terminés avant le 31 décembre 2020.

Quels sont les travaux éligibles pour MaPrimeRénov’ bleu ?

MaPrimeRénov’ bleu est une aide financière mise en place par le gouvernement pour aider les ménages aux revenus très modestes à effectuer des travaux de rénovation énergétique. Cette aide est destinée aux ménages qui ne peuvent pas bénéficier de la prime à la casse (PACE) et/ou de l’aide personnalisée au logement (APL).

Pour être éligible à MaPrimeRénov’ bleu, il faut que les travaux réalisés permettent de réduire la consommation d’énergie du logement d’au moins 25 % par rapport à la consommation d’énergie réglementaire. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) et doivent être conformes aux critères du label BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ bleu sont les suivants :

– Isolation des murs, des combles et/ou du plancher bas
– Installation ou remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à haute performance énergétique
– Installation ou remplacement d’un chauffe-eau électrique par un chauffe-eau thermodynamique
– Remplacement d’une ancienne fenêtre par une fenêtre à double vitrage
– Installation d’un dispositif de régulation du chauffage

Pour bénéficier de cette aide, il faut faire une demande auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

Comment fonctionne le remboursement de MaPrimeRénov’ bleu ?

Le remboursement de MaPrimeRénov’ bleu est très simple. L’aide est versée directement au vendeur de l’équipement ou au professionnel qui a réalisé les travaux, après la fin de ceux-ci. Pour cela, il suffit de fournir à l’administration les justificatifs suivants :
– Une facture comportant le nom et l’adresse du vendeur, la date et le montant des achats, ainsi que le nom et l’adresse du consommateur ;
– Un devis signé par le consommateur et le professionnel, mentionnant le montant des travaux, la date de début et de fin prévisionnelle des travaux, ainsi que le nom et l’adresse du professionnel ;
– Une copie du RIB du consommateur.

Le montant de l’aide est calculé en fonction du nombre de personnes composant le ménage, de la situation géographique du logement et du type de travaux réalisés. L’aide est plafonnée à 1 500 euros par ménage et peut atteindre 30 % du montant des travaux HT.

Conclusion

MaPrimeRénov’ bleu vise à aider les ménages aux revenus très modestes à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Cette aide, qui prend la forme d’un crédit d’impôt, est destinée à couvrir 50 % du coût des travaux, plafonné à 8 000 euros.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il faut respecter certaines conditions :
– avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 28 000 euros par an pour une personne seule,
– effectuer des travaux visant à améliorer la performance énergétique de son logement,
– réaliser ces travaux auprès d’un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

Si vous rencontrez des difficultés financières, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre CAF (Caisse d’allocations familiales) ou de votre MSA (Mutuelle sociale agricole) pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide complémentaire.

En rénovant votre logement, vous contribuez à la lutte contre le réchauffement climatique tout en améliorant votre confort et en réalisant des économies d’énergie. Alors n’attendez plus, faites vos travaux de rénovation énergétique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*