Prime Coup de pouce : 1 500 € supplémentaires pour changer de chauffage

Sommaire
Introduction
Qu’est-ce que le Prime Coup de Pouce ?
Qui peut en bénéficier ?
Quels sont les critères ?
Quels sont les travaux éligibles ?
Quels sont les autres avantages ?
Où trouver plus d’informations ?
Conclusion

Introduction

En cette période de lutte contre le réchauffement climatique, il est important de se tourner vers des modes de chauffage plus économes en énergie. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place une prime appelée « Coup de pouce chauffage ». Cette dernière permet aux ménages de bénéficier d’un montant de 1 500 € pour remplacer leur ancien chauffage par un nouveau système plus économique. Cette prime est cumulable avec d’autres aides et subventions, ce qui en fait un excellent moyen de réduire ses factures d’énergie.

Qu’est-ce que le Prime Coup de Pouce ?

Le Prime Coup de Pouce est un crédit d’impôt destiné à aider les ménages français à financer l’installation d’un nouveau chauffage plus économique et moins polluant. Ce crédit d’impôt est délivré sous forme de chèque et peut être utilisé pour le paiement des travaux ou du matériel nécessaire à l’installation du nouveau chauffage. Le Prime Coup de Pouce est cumulable avec d’autres aides financières, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou les aides de l’Anah.

Pour bénéficier du Prime Coup de Pouce, il faut remplir certaines conditions :
– Être propriétaire ou locataire du logement concerné par les travaux
– Avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 28 000 € par part
– Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée
– Les travaux doivent être conformes aux normes en vigueur

Le Prime Coup de Pouce est une aide financière intéressante pour les ménages qui souhaitent installer un nouveau chauffage plus économique et moins polluant. Cette aide peut être cumulée avec d’autres aides, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou les aides de l’Anah.

Qui peut en bénéficier ?

Qui peut en bénéficier ?

Le prime Coup de Pouce est destiné aux ménages français les plus modestes pour leur permettre de financer l’installation d’un nouveau chauffage plus économique et plus respectueux de l’environnement. Pour en bénéficier, il faut :

-être propriétaire ou locataire du logement concerné
-avoir un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 28 000 € par an pour une personne seule, ou à 40 000 € par an pour un couple
-remplir les conditions de ressources pour bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)
-engager des travaux de rénovation énergétique dans le logement concerné

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement) et doivent être facturés.

Quels sont les critères ?

Le montant de la prime Coup de Pouce pour changer de chauffage est de 1 500 € par foyer. Les critères à remplir pour bénéficier de cette aide sont les suivants :
– Être propriétaire ou locataire du logement concerné
– Résider en France métropolitaine
– Le logement doit être une résidence principale
– Le chauffage doit être individuel (chaudière au gaz, fioul, électrique, poêle à granulés, etc.)
– Le logement doit être équipé d’un système de chauffage collectif (gaz, fioul, électricité) et doit avoir plus de 2 ans
– Le logement doit avoir une superficie inférieure à 300 m2
– Le logement doit être équipé d’un thermostat programmable
– Le logement doit être équipé d’un système de chauffage performant et respectueux de l’environnement (classe A ou B de la norme NF EN 16258)
– La prime ne peut pas être cumulée avec d’autres aides (prime Énergie, crédit d’impôt, etc.)

Quels sont les travaux éligibles ?

La Prime Coup de Pouce vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % sur le montant HT de vos travaux de rénovation énergétique, dans la limite de 8 000 € par foyer fiscal. Cette aide est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Pour bénéficier de la Prime Coup de Pouce, vous devez réaliser des travaux d’isolation, de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire ou de ventilation. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE et doivent être facturés.

Pour les travaux d’isolation, les aides sont cumulables avec le CITE et la Prime Énergie.

Les travaux d’isolation peuvent être :

– Les travaux d’isolation des murs par l’extérieur
– Les travaux d’isolation des murs par l’intérieur
– Les travaux d’isolation des plafonds
– Les travaux d’isolation des toitures
– Les travaux d’isolation des combles perdus
– Les travaux d’isolation des combles aménagés
– Les travaux d’isolation des portes et fenêtres

Pour les travaux de chauffage, les aides sont cumulables avec le CITE et la Prime Énergie.

Les travaux de chauffage peuvent être :

– La pose d’une chaudière à condensation
– La pose d’un chauffage au bois
– La pose d’un chauffage au fioul
– La pose d’un chauffage au gaz
– La pose d’un chauffe-eau thermodynamique
– La pose d’un poêle à granulés de bois
– La pose d’un poêle à bois

Pour les travaux de production d’eau chaude sanitaire, les aides sont cumulables avec le CITE et la Prime Énergie.

Les travaux de production d’eau chaude sanitaire peuvent être :

– La pose d’un chauffe-eau thermodynamique
– La pose d’un chauffe-eau solaire
– La pose d’un chauffe-eau électrique
– La pose d’une pompe à chaleur

Pour les travaux de ventilation, les aides sont cumulables avec le CITE et la Prime Énergie.

Les travaux de ventilation peuvent être :

– La pose d’une ventilation mécanique contrôlée
– La pose d’une ventilation naturelle
– La pose d’un filtre à particules

Quels sont les autres avantages ?

Le gouvernement a annoncé une aide de 1 500 euros pour les foyers français qui souhaitent changer de système de chauffage. Cette aide, baptisée « Prime Coup de pouce », s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la précarité énergétique et vise à aider les ménages modestes à réduire leurs factures de chauffage.

Cette aide est cumulable avec d’autres aides existantes, comme la prime « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ou les aides des collectivités locales. Elle est ouverte aux ménages qui souhaitent installer un chauffage au bois, à la pompe à chaleur, au gaz naturel ou au fioul domestique. Pour en bénéficier, il faut que le nouveau système de chauffage soit moins énergivore que le système qu’il remplace.

Les ménages qui souhaitent bénéficier de cette aide doivent faire une demande auprès de leur fournisseur d’énergie. La prime est ensuite versée directement par le fournisseur sur le compte du ménage.

Cette aide est une opportunité pour les ménages modestes de réaliser des économies sur leur facture de chauffage. En effet, les systèmes de chauffage moins énergivores sont généralement plus chers à l’achat, mais ils permettent de réaliser des économies sur le long terme. De plus, cette aide est cumulable avec d’autres aides, ce qui peut permettre de réduire davantage le coût du chauffage.

Où trouver plus d’informations ?

En France, selon le dernier baromètre CNAF-CFDT sur les aides aux familles, publié en février 2020, 1,4 million de foyers bénéficient de la prime « coup de pouce chauffage ». Cette aide, mise en place en 2017 par le gouvernement, a pour objectif de soutenir les ménages en situation de précarité énergétique dans leur transition vers des systèmes de chauffage plus performants et moins énergivores.

Pour bénéficier de la prime « coup de pouce chauffage », il faut :
– Être propriétaire ou locataire d’un logement
– Résider en France métropolitaine
– Avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 28 000 € par part

Les systèmes de chauffage éligibles à la prime « coup de pouce chauffage » sont :
– Les chaudières à condensation
– Les pompes à chaleur air/air
– Les pompes à chaleur air/eau
– Les poêles à granulés de bois certifiés « Flamme verte » 7 étoiles

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site de la Caisse des Dépôts et Consignations, qui gère la prime « coup de pouce chauffage » :
https://www.caissedesdepotsdulogement.fr/particuliers/aides-financieres/prime-coup-de-pouce-chauffage/

Conclusion

Avec le Prime Coup de pouce, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du montant HT de votre nouveau chauffage, dans la limite d’un montant de 1 500 € supplémentaires. Cela représente un gain considérable, surtout si vous envisagez de remplacer votre ancien chauffage par un modèle plus économique et plus respectueux de l’environnement. De plus, le Prime Coup de pouce est cumulable avec d’autres aides financières, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Si vous êtes éligible au Prime Coup de pouce, n’hésitez pas à en profiter pour améliorer votre confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*